Pourquoi évaluer le niveau en langue ?

niveau anglais

Publié le : 02 novembre 20216 mins de lecture

Au cours de votre carrière, vous aurez certainement besoin de certifier votre niveau en anglais ou dans une autre langue. Pour cela, vous passerez des tests de positionnement en anglais ou dans la langue désirée et votre évaluation sera basée sur une échelle de compétence langagière globale, appelée CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). Découvrez à quoi sert exactement d’évaluer son niveau en langue, comment le faire et les différents niveaux linguistiques existants, déterminés par le Conseil de l’Europe.

Pourquoi faire une évaluation de son niveau de langue ?

Évaluer son niveau en anglais ou dans une autre langue permet de définir ses objectifs à atteindre dans l’apprentissage de cette langue car les compétences en compréhension orale, en vocabulaire et en grammaire sont étudiées. Vous pouvez d’ailleurs passer un test de positionnement en anglais ou dans tout autre langue immédiatement en cliquant sur ce lien.

Le niveau linguistique est également indispensable lorsque vous élaborez votre CV qui sert de pièce maîtresse à la recherche d’un emploi. Les adjectifs « courant, bon et moyen » sont plutôt vagues, voir obsolètes, et n’indiquent pas vraiment votre niveau réel en langue à l’employeur.

À cet égard, le décret numéro 2020-398 du 3 avril 2020 et un arrêté du 3 avril 2021 obligent la délivrance de certains diplômes (licence normale et professionnelle, Diplôme Universitaire de Technologie et Brevet de Technicien Supérieur) à la passation d’une certification en langue anglaise, reconnue à l’international, et fournie par un organisme extérieur à l’établissement de formation.

À lire en complément : Bien réussir l'examen du TOEFL en suivant une préparation sur mesure

Comment évaluer son niveau de langue ?

Pour déterminer son niveau en anglais ou dans toute autre langue, il faut passer un test de positionnement en anglais ou dans la langue choisie. Cette évaluation permet de connaître ses points forts et ses faiblesses et d’établir un bilan exact des connaissances dans la langue.

Ainsi pour apprendre une langue étrangère, votre niveau linguistique sera obligatoirement testé par votre organisme de formation en langues afin de définir les cours adaptés à votre niveau.

Pour cela, il existe différents tests de positionnement qui peuvent être des questionnaires ou des tests d’auto-évaluation avec des grilles de savoir-faire. Il s’agit entre autres des TOEIC et TOEFL en anglais, du DELE en espagnol, du CELPE en portugais, du DELF en français et du TORFL en russe.

Le Conseil de l’Europe a d’ailleurs créé à cet égard un standard des niveaux de langues. Celui-ci classe les connaissances d’une langue à l’oral et à l’écrit au moyen d’une grille d’évaluation. Cet outil permet alors de classifier tous les savoir-faire linguistiques d’un individu d’une manière parfaitement compréhensible et comparable au niveau européen.

Les différents niveaux linguistiques du Conseil de l’Europe

Le CECRL définit l’échelle de compétence langagière globale, qui sépare les niveaux de langage, en trois niveaux généraux (A, B et C), chacun étant divisé en deux sous-niveau (1 et 2). Les tests de positionnement en langue que vous passerez vous permettront donc de savoir précisément à quel niveau général vous vous situez (A, B ou C) ainsi que le sous-niveau qui vous correspond (1 ou 2).

Le niveau A est pour les utilisateurs débutants ou élémentaires qui comprennent quelques mots et expressions, mais sans maîtriser la langue.

A1 correspond à une personne qui peut comprendre et utiliser des phrases simples si on parle lentement, ainsi que des descriptions et directives de la vie courante. Elle peut remplir un formulaire.

A2 correspond à une personne qui comprend et peut parler d’informations simples et familières (de son travail, de son environnement proche, d’informations personnelles et familiales, de ses besoins). Son langage est scolaire, assez lent, avec des tournures simplistes et elle peut écrire un message simple.

Le niveau B est le niveau linguistique intermédiaire ou indépendant, que vous cherchez à atteindre pour parler couramment.

B1 correspond à une personne de niveau intermédiaire simple qui se débrouille dans la plupart des situations rencontrées (pour raconter une expérience ou un événement et expliquer un projet). Elle comprend l’essentiel d’un langage standard et clair et peut lire des textes courants. Elle participe à des conversations sur des sujets quotidiens et familiers. Elle peut écrire un texte cohérent sur un sujet qu’elle maîtrise, mais elle ne sait pas employer de tournures spéciales.

B2 est un intermédiaire avancé qui peut suivre une argumentation complexe sur un sujet familier. Il peut aussi comprendre un documentaire ou un article. Il participe activement à une conversation normale et peut exposer ses propres opinions. S’exprimant avec assurance, il peut aussi écrire un texte détaillé et argumenter.

Le niveau C appartient à la catégorie expérimenté, compétent et soutenu. Il s’agit des personnes bilingues. La langue est alors utilisée pour des usages personnel et professionnel.

C1 correspond à une personne autonome et avancée qui peut suivre une intervention complexe, même non structurée. Elle s’exprime presque sans aucun effort, avec précision et efficacement. Elle est proche de la langue maternelle. Elle peut écrire un texte structuré sur un sujet difficile et adapter son style au destinataire.

C2 correspond à une maîtrise parfaite de la langue. La personne comprend tout, même si son interlocuteur parle vite, et s’exprime sans aucun effort. Elle connaît les expressions idiomatiques et peut réaliser un long rapport sur un sujet complexe et critiquer un ouvrage.


Plan du site