Les tests des écoles de commerce sont-ils compliqués ?

Les tests des ecoles de commerce
Publié le : 14 décembre 20186 mins de lecture

Que ce soit en post-bac, en post-prépa ou en admissions parallèles, l’entrée dans une école de commerce se fait par voie de concours à travers une série de tests. Avant de se lancer dans cette étape de votre formation, il est important de connaître de la manière la plus exacte possible les différentes épreuves, pour éviter les mauvaises surprises. Il est toutefois difficile d’affirmer que ces séries de tests sont ou ne sont pas compliquées. Une bonne préparation et quelques trucs et astuces sont nécessaires pour réussir. Voici donc quelques indications à connaître sur les particularités des épreuves d’entrée dans les écoles de commerce. 


L’épreuve de langue 

Le test de langue figure dans la liste des épreuves incontournables mises en place par la majorité des écoles de commerce. Même si son contenu varie d’un concours à un autre, il reste obligatoire. Dans la plupart des cas, ce premier type de test se présente sous la forme de questions à choix multiples ou QCM et se divise en quatre phases de 30 questions portant sur différentes thématiques. L’étudiant aura alors le choix entre plusieurs langues pour ne citer que l’anglais, l’italien, l’espagnol ou l’allemand. Le contenu comprend ensuite une partie dédiée à la grammaire, une séquence de compréhension écrite, une partie axée sur le vocabulaire et une section où l’étudiant sera amené à identifier l’erreur dans une phrase. Pour entrer dans une école de commerce, il faut également maîtriser l’anglais. Le niveau requis varie en fonction du niveau d’études. 

La synthèse 

La plupart des écoles de commerce prévoient également une épreuve de synthèse. Elle consiste donc à tester vos capacités à analyser un corpus de textes, et de réaliser par la suite une synthèse. Pour réussir cette épreuve, vous devez réussir à résumer l’ensemble des textes de base qui abordent une même thématique en seulement quelques pages. L’objectif de ce test est de définir votre capacité à bien segmenter votre temps, en lisant tous les textes et en repérant en même temps les idées fortes véhiculées dans chacun d’entre eux, afin de mettre en place un plan et de procéder à l’écriture de la synthèse. Contrairement à ce que l’on pense, cette épreuve nécessite une bonne préparation. Il est important de bien s’entraîner, de préférence sur plusieurs sujets avant le jour J. N’hésitez donc pas à télécharger les annales proposées sur les sites de concours et à vous mettre en situation d’examen. 

L’entretien de motivation 

Pour intégrer une école de commerce, vous devez également passer par l’entretien de motivation. En règle générale, et pour la majorité des écoles, cette épreuve orale n’est accessible que lorsque l’étudiant a réussi les différentes épreuves écrites. L’entretien a donc pour objectif de présenter au jury votre projet professionnel, et de leur expliquer les motifs qui vous poussent à intégrer leur établissement. Du côté des examinateurs, l’entretien de motivation est l’occasion idéale qui leur permet de s’assurer que le candidat est parfaitement conscient des différents enjeux auxquels il sera confronté en s’inscrivant dans leur établissement, et que son profil convient à la formation choisie. Le meilleur moyen de réussir cette épreuve est de rester soi-même et de mettre en valeur ses prises d’initiative. À l’instar des autres épreuves, l’étape de l’entretien de motivation doit être bien préparée. Renseignez-vous entre autres sur l’école ainsi que la formation choisie. N’oubliez pas non plus de vous présenter avec une tenue qui respecte le jury et vos interlocuteurs. 

Les tests de logique 

Les écoles de commerce évaluent également les candidats avec une série de tests de logique qui incluent entre autres des notions de grammaire, des suites de mots, quelques calculs, ou des exercices de géométrie. En apparence, les questions posées sont assez simples, mais elles nécessitent toutefois un minimum de préparation. Représentant entre 20 et 60 % de la note finale, cette épreuve évalue la rapidité du candidat, son efficacité ainsi que sa capacité à résister à la pression et au stress. À titre indicatif, dans certains tests, comme ceux du concours SESAME, l’épreuve se déroule sur une durée d’une heure durant laquelle vous serez amené à répondre à une cinquantaine de questions. Pour réussir les tests de logique, vous devez donc vous entraîner et travailler la concentration. Évitez à tout prix de bloquer sur une question en particulier afin de limiter les pertes de temps. Répondez rapidement à celles qui sont faciles à traiter et gardez les plus complexes pour la fin.

Plan du site